26 novembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Société Transport

Kisangani : hausse de prix du carburant, un manque à gagner pour les chauffeurs de taxis

Depuis le dimanche dernier, le prix du carburant a pris de l’ascenseur dans la ville de Kisangani. Vendu auparavant à 2150 Francs Congolais, un litre de carburant se négocie actuellement entre entre 2500 et 3000 Francs Congolais. Une situation qui touche directement le domaine de transport dans la ville.

A cet effet, l’Association des Chauffeurs du Congo (ACCO)/Tshopo est allée voir le Maire de la ville de Kisangani, Jean Louis Alaso, pour lui présenter leur indignation et aussi demander son implication pour que la situation soit décantée. C’était ce lundi 15 novembre. Apres une réunion de plus d’une heure, l’autorité urbaine s’est adressé aux chauffeurs de taxis qui étaient en sit-in à la Mairie, pour leur signifier que le problème est en voie d’être résolu et que chacun pouvait vaquer à ses occupations.

Jean Louis Alaso

Nous venons d’échanger avec le chef de division de l’économie qui est chargé de fixer le prix, il nous a fait savoir qu’il a déjà écrit au responsable des différentes stations, d’ici après midi, le prix du carburant va baisser, c’est juste un problème d’administration.

a-t-il déclaré

Le président de l’ACCO a à sont tour demandé à tous les chauffeurs de pouvoir reprendre le boulot, mais il a demandé au responsable des stations de carburant de pourvoir éviter de poser des actes pour déstabiliser la province, car lorsqu’on augmente le prix sans l’accord des autorités, c’est la population qui sera sacrifiée.

CELESTIN BOTOLEANDE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *