26 novembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Education

Kisangani : Amos Singa apaise les esprits des étudiants de l’ULIKIS sur la décision du ministère de l’ESU

C’est depuis le dimanche 19 septembre 2021 qu’une note circulaire circule sur les réseaux sociaux, interdisant à certaines universités du pays d’organiser les enseignements à la faculté de médecine. Cette décision fait couler l’ancre chez beaucoup d’étudiants et promoteurs des institutions du pays.

A cet effet, Amos Singa, président du conseil d’administration de l’Université Libre de Kisangani, a au cours d’un entretien avec les étudiants de son institution, demandé à ces derniers de garder leur mal en patience, en attendant que les choses s’arrangent.

Nous venons d’apprendre l’existence d’une note circulaire en provenance du ministère du tutelle interdisant l’inscription en premier graduat des étudiants à la faculté de médecine dans les universités non retenues sur la liste, selon le rapport du conseil national de l’ordre des médecins. Sur ce nous avons décidé de nous entretenir avec les étudiants de notre institution, afin de calmer leurs esprits, parce que jusque là, il ne s’agit que d’un arrêté d’une interdiction d’inscription selon le rapport venant du conseil national de l’ordre des médecins.

A indiqué le promoteur.

Amos Singa

Je suis un peu surpris par cette décision car ce conseil national de l’ordre de médecins était descendu sur terrain pour le contrôle de viabilité, ils nous ont signifié que étions dans une bonne position par rapport à ce contrôle. Nous nous demandons pourquoi le ministère de l’ESU ne s’est pas basé sur le contrôle de viabilité fait il y a de cela 5 ans. Qu’à cela ne tienne, nous n’allons pas croiser les bras, nous allons mener des démarches à notre niveau pour savoir pourquoi nous ne figurons pas sur la liste des universités retenues parce que notre faculté de médecine fonctionne dans la légalité avec un arrêté.

Poursuit Amos Iungbi.

Sachez que l’Université Libre de Kisangani a enregistré, pour cette année, plus de 1000 étudiants à la faculté de médecine, et possède un laboratoire et une clinique pour permettre ces étudiants a effectuer leur stage. Un dossier à suivre.

GRÂCE NSAMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *