10 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

Kisangani : à travers une marche pacifique, l’église catholique exprime sa solidarité aux victimes de l’insécurité en Ituri

Comme projeté avec ceux de Bunia, les fidèles de l’église catholique de Kisangani ont organisé une marche pacifique ce lundi 28 mars 2022 pour dire non à la guerre dans l’Est du pays, particulièrement en Ituri, où la situation sécuritaire est désastreuse.

Pour l’archidiocèse de Kisangani, on peut dire que tout s’est déroulé comme prévu : après la messe célébrée à la Cathédrale Notre Dame du Très Saint Rosaire, la marche est partie de là jusqu’au gouvernorat de la province, où des centaines de chrétiens, accompagnés des prêtres et religieuses, ont déposé un mémorandum au Gouverneur a.i, Maurice Abibu Sakapela.

Au point de chute, ces chrétiens ont déposé un mémorandum à l’autorité provinciale. Avant tout, le vicaire général, Monseigneur François Mwarabu, a tenu à exposer au numéro 1 de la province, la quintessence de cette marche.

L’église catholique et les compatriotes de bonne volonté ont programmé cette marche pour donner suite au dernier message de nos pairs les évêques de la province ecclésiastique de Kisangani, qui, au cours de leur réunion statutaire annuelle, en analysant la situation socio-politique de l’entité sous leur charge pastorale, ont constaté avec peine la situation d’insécurité qui perdure et qui devient récurrente dans l’Est de notre pays en général et dan une des parties de la grande Orientale en particulier (…) Nous avons organisé cette marche comme chrétiens et comme compatriotes, pour témoigner notre solidarité et notre compassion à l’endroit de nos frères et sœurs qui vivent de situation d’atrocité.

a précisé le curé de la paroisse Saint Jean-Paul II, avant de lire et de remettre aux mains propres du Gouverneur, le mémo destiné à l’autorité nationale, le Président de la République, Félix Tshisekedi.

Pour sa part, recevant ce mémorandum, le Gouverneur n’a pas voulu rester insensible à ce geste de patriotisme posé par l’archidiocèse de Kisangani. Exprimant d’entrée de jeu sa gratitude au nom du gouvernement provincial, Maurice Abibu Sakapela a par la suite salué la générosité dont fait montre l’église envers les compatriotes qui font face à l’insécurité de l’autre côté du pays.

Je voudrais au nom du gouvernement provincial, transmettre le message de remerciement pour cette initiative. Il est dit qu’on reconnaît le vrai ami pendant le malheur, c’est ce que vous venez de manifester aujourd’hui. (…) Nous vous disons merci pour cette marche de soutien, et surtout de compassion, tout en vous rassurant que nous allons transmettre fidèlement le mémorandum que vous venez de lire et de déposer à qui de droit. Merci pour le contenu aussi pertinent de ce mémorandum.

Entonnant des chants et récitant des prières, notamment celle du chapelet, ces chrétiens catholiques, prêtres, religieuses et agents pastoraux, n’ont pas manqué à leur rendez-vous. « Stop à la guerre à l’Est de la RDC » : Aux tueries; aux viols comme arme de guerre; à l’exploitation illégale de nos minerais; à la guerre business; à la balkanisation; au détournement de la solde des militaires et policiers… leur message était plus que clair.

administrator
Journaliste ▶️Twitter : @EmeryKabongoM ▶️Facebook : @EmKabongo ▶️Instagram : @emery_kabongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *