6 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Education

Kinshasa : une rentrée scolaire, deux réalités

La rentrée scolaire comme annoncée par le ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique dans son communiqué depuis la ville de Mbuji-Mayi, n’a pas été totalement suivie.

L’on a constaté une froideur dans les rues de Kinshasa : ce lundi matin, la ville qui devait être décorée en bleu blanc comme dans les années précédentes, était plutôt timide.

Une circulation froide des élèves, pourtant il est 12h, l’heure de la sortie dans plusieurs écoles.

Malgré ce mouvement, l’ambiance est plutôt festive à Malula. A cette école privée dans la commune de Limete, les élèves disent avoir normalement suivi le cours.

Nous avons étudié normalement depuis le matin jusqu’à 12h.

A expliqué un élève de l’école Malula.

Il n’y a eu aucune grève comme on l’entendait.

Tel est le propos que nous a laissé entendre Christian, élève en 5e année Secondaire.

Si c’est chaud d’un côté, à quelques pas de là, c’est tout froid. Nous sommes à l’école Maman Diankeba. La cour est déserte, et un silence radio au rendez-vous. Les élèves ont répondu présents, mais les enseignants eux, ont décliné. Ces derniers réclament d’abord la régularisation de leur situation salariale et surtout pour les nouvelles unités, avant de se relancer dans ce challenge, une fois de plus, pour la formation des enfants

Nous avons cherché à entrer en contact avec les responsables de l’établissement, mais ces derniers nous ont fermé leurs portes, autant qu’ils les ferment aux élèves.

MARLYSE LUSAMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *