6 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

Grande Orientale : après une vive tension, les habitants de Wamba et de Mambasa appelés au calme

Les autorités du territoire de Wamba dans la province de Haut-Uélé, appellent au calme et à la cohabitation pacifique, leurs administrés du secteur de Babieru, entité actuellement en tiraillement avec la communauté de Bandaka, une chefferie du territoire de Mambasa, dans la province de l’Ituri.

Appel lancé ce mardi 13 septembre 2022, au cours d’un meeting tenu dans le secteur de Babieru par l’administrateur du territoire de Wanba et le chef dudit secteur, sur demande de deux comités de sécurité élargis de Mambassa et de Wamba. Le président de la société civile de Wamba, Patrick Ambaiso, a donné l’essentiel du message de paix, pour la population de cette entité.

D’une manière synthétique, la délégation du territoire de Wamba a échangé avec sa population dans le groupement de Babieru en termes propres. Il a été demandé la restauration d’un climat de paix entre les deux communautés, celles de Bandaka et de Babieru. En plus, il a été demandé le retour de la cohabitation pacifique entre ces deux communautés.

a-t-il indiqué.

A l’origine de cet appel à la paix, la vive tension qui a prévalu le week-end dernier entre la communauté de Babieru et celle de Bandaka. Une consécutive au replacement des bornes marquant les limites entre les deux territoires. Un replacement qui, selon la société civile, a fait perdre aux Babieru de Wamba trois Kilomètres carré de terre au profit de la chefferie de Bandaka de Mambassa. S’en sont suivis des actes de vandalisme perpétrés par les habitants du territoire de Wamba, estimant que l’Institut géographique du Congo avait empiété son territoire au profit de Mambasa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *