6 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité Société

Goma : un nouveau cas d’assassinat enregistré

La ville de Goma devient de plus en plus invivable suite à la recrudescence de l’insécurité en plein état de siège décrété par le gouvernement congolais. La ville ne se réveille plus sans des morts, ce mercredi 19 décembre un nouveau cas d’assassinat vient d’être enregistré.

A l’espace de moins d’une semaine, la ville de Goma enregistre maintenant trois cas de tuerie des civils dont certains sont similaires. Le Dimanche dernier, le corps flottant sur les eaux du lac Kivu du jeune artiste musicien Black s Balume a été retrouvé trois jours après sa disparition. Un jour plus tard, un autre jeune a été fusillé par les criminels 24h après la soutenance de son mémoire marquant la fin de son parcours académique.

Ce mercredi 19 janvier, un corps d’un jeune qui aurait été tué par les inconnus avant d’être jetté sur les eaux du lac Kivu a été découvert tôt le matin près d’un poste des marins des forces armées de la RDC, non loin de l’hôtel de barbecue, selon nos sources.

Les Gomatraciens vivent ce début d’année avec la peur au ventre suite à cette situation d’insécurité grandissante. Aux autorités militaires de prendre des dispositifs pour mettre fin à l’insécurité dans la cette touristique de la RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *