1 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Sport

FEKACO : la messe nationale du Karaté-do lancée, Tshopo en vedettariat

Le go de la 26e édition des championnats nationaux de Karaté-Do a eu lieu ce samedi 30 Juillet 2022 à Kisangani, chef lieu de la Province de la Tshopo. Une entame réjouissante pour la Fédération de Karaté du Congo (FEKACO), organisateur de cette nouvelle édition patronnée par le gouvernement provincial de la Tshopo, sous le thème « Le karatéka congolais face à la sauvegarde de la paix, gage de la cohésion nationale ».

Douze Ligues provinciales inscrites à cette édition ont défilé pour l’entrée dans la grande salle V.I.P de Hope International School, choisie pour cette grande circonstance, avec au podium le député provincial Dedosh Lusangi et le représentant du ministre nationale de sports, Nanga Mbuyi. Des personnalités témoins de ce lancement par le président de la FEKACO, Freddy L’A Kombo, qui s’est dit fier de présider pour la première fois une édition haute en couleur à laquelle participent un nombre record de 157 athlètes.

C’est pour moi une joie immense de lancer pour la première fois une compétition nationale avec douze Ligues provinciales qui se sont engagées et mobilisées autour de la fédération pour fêter le Karaté au niveau national, en se déplaçant à Kisangani ; c’est donc un grand événement à applaudire. Nous sommes reconnaissants et ensemble nous allons réussir. Je remercie les autorités de la Ligue de la Tshopo qui chaque jour travaillent pour que nous ayons cet événement à sa couleur, je remercie l’honorable Dedosh pour son accompagnement dans cette tâche lourde. Merci chaleureusement à tous ceux qui sont venus, Kisangani est aujourd’hui la capitale de Karaté et c’est un honneur.

a-t-il laissé entendre.

Les prémices à la capitale Kinshasa avec un Or

Peu avant le lancement, la Fédération de Karaté-do a organisé dans la même salle de Hope School, un séminaire en faveur des invités, juges et athlètes, un grand séminaire pour bien lier l’utile à l’agréable. S’en est suivie la première conquête des Kata chez les messieurs comme chez les dames, avec une finale remportée chez les dames par par l’athlète Massamba Sarah de Kinshasa avec 21,9 points des juges devant deux filles de la Tshopo, Kolongo Lauriane 2e avec 19,1 point et Mukenge Marguerite qui a obtenu 18,2 pour compléter le podium de la compétition des Kata. Si l’or était remporté par Kinshasa chez les dames, l’on connaîtra ce dimanche 31 Août le vainqueur des Kata chez les messieurs après la finale qui va opposer deux karatékas du Nord-Kivu, Bunguzi Félix et Kwitonda Mardochée, qui se sont distingués chez les messieurs.

Pour la dernière étape de cette première soirée, des athlètes de ces différentes ligues ce sont battus en koumite pendant des heures, pour des combats qui dénicheront des finalistes de la dernière étape prévue ce dimanche après midi pour connaître le vainqueur de cette nouvelle édition, qui succédera à la province du Sud-Kivu.

Parmi toutes ces Ligues représentées, seule la Ligue de Karaté-do de la Tshopo aligne logiquement un grand nombre d’athlètes (62) devant le Nord-Kivu 19, les Provinces de Kinshasa et Ituri 15 chacune, 11 pour le Lualaba, 7 chacun pour les Maniema, Haut-Katanga, Haut-Uele et Congo Central, 3 pour le Sud-Kivu, 2 pour le Bas-Uele et un seul athlète pour le Kasaï Orientale. Au jour de la clôture ce dimanche, la FEKACO profitera de la présence effective de ses membres à Kisangani pour tenir son A.G.O et clôturer la saison en bonne et due forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *