28 janvier 2023
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

Butembo : « Les mesures sécuritaires seront renforcées pour permettre à la population de Butembo de bien fêter… » (Commandant PNC)

La Police nationale congolaise (PNC), Commissariat urbain de Butembo dans la province du Nord-Kivu, a promis à la population de cette ville des assurances sécuritaires en marge des festivités de Noël et de nouvel an 2023.

Ce message d’assurance a été passé par le Commandant de la Police nationale congolaise, commissariat urbain de Butembo, au cours de la parade ordinaire du lundi 12 décembre 2022, tenue dans la cour de l’Etat-Major de la police. Le Commissaire supérieur principal Polo Ngoma di-Ntoto Jean Paul a invité les policiers à la stricte observance des instructions données, pour que la période des festivités de fin d’année se passe dans la quiétude.

Nous devons déployer des efforts sécuritaires afin de permettre à la population de la ville de Butembo de bien fêter, en toute quiétude. Nous voulons que cette période des festivités se déroule dans le calme, car nous ne voulons pas des problèmes de tracasseries en défaveur de la paisible population.

a-t-il toné en s’adressant à tous les policiers qui s’hasarderaient dans cette pratique qui n’honore pas le comportement et le métier de la police.

Le patron de la PNC/Butembo, a également sollicité l’apport de la population dans le cadre du renforcement de mariage civilo-militaro-policier, tout en mettant en garde tout policier qui s’oserait dans les arrestations arbitraires des civils dans la mauvaise intention de les demander de l’argent.

Dans la ville de Butembo, la Police n’est pas là pour déranger la population. Nous voulons aussi qu’il y’ait d’harmonie et de collaboration entre la police, la population et l’armée, pour que la paix règne dans cette ville commerciale. Que la population dénonce toute bavoure de tracasseries orchestrées par les agents de la police, car nous voulons tous la paix, rien que la paix.

a-t-il insisté, en se montrant disponible au dialogue, toujours avec la population, en cas des troubles qui peuvent paralyser les activités socio-économiques.

Pour rappel, la police n’a pour mission principale, que la protection des civils et leurs biens.

Schadrack MASESEME, Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *