10 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

Affaire Alphonse Maindo : Abibu, le deuxième son de cloche

Le dossier de la perquisition de la résidence du Professeur Alphonse Maindo le 10 juin dernier prend une nouvelle tournure. Accusé par le concerné d’être l’un des acteurs principaux de ce « complot », Maurice Abibu Sakapela n’a pas tardé à réagir.

Le lundi 27 juin dernier, le Professeur Alphonse Maindo a tenu un point de presse, au cours duquel il a rappelé les faits de la journée du 10 juin où sa résidence subissait un assaut des éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), avant une perquisition de ladite résidence puis interrogatoire houleux à l’Etat Major de la 31e région militaire.

Face à la presse, la victime a laissé entendre que les deux acteurs principaux de ce qu’il qualifie de complot sont l’autorité provinciale et le commandant région :

(…) les mêmes acteurs sont ici : le commandant région et l’autorité provinciale, ça fait froid au dos.

déclarait l’analyste politique.

Le même lundi, le Gouverneur ai de la Tshopo s’est confié à la même presse. En réponse aux accusations du directeur de Tropenboss, Maurice Abibu Sakapela a tenu à faire un démenti. A l’en croire, il n’a été informé de la résidence surveillée d’Alphonse Maindo que quelques heures après l’arrivée des militaires.

Je peux avouer que ce jour là, j’ai été informé de l’encerclement de sa résidence à 7h30, par le commandant de la 31e région militaire. Alors que la résidence était déjà encerclée à partir de 5h. Il n’y a jamais eu une réunion du conseil de sécurité pour qu’on parle de ce dossier (ndlr propos de Maindo). Ma part de responsabilité doit être dégagée. Même la stratégie pour encercler sa résidence m’a été révélée deux heures après.

a-t-il indiqué.

Tout porte à croire que ce feuilleton est loin de se terminer. Alors que lui seul semble connaître vraiment ses bourreaux, le Professeur Alphonse Maindo compte maître en œuvres des grands moyens sur le plan juridique pour les faire payer. Un dossier à suivre…

Suivez-nous sur Instagram ⬇️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *