10 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

UNIKIS : le programme de développement de 145 territoires au cœur d’une conférence débat

Sous le haut patronage du chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi, une conférence débat a été organisée ce mardi 18 octobre 2022 au sein de l’amphithéâtre de l’Université de Kisangani (UNIKIS), sous le thème « Programme de Développement local de 145 territoires (PDL-145T) »

En effet, il s’agit d’une activité ayant trait à la sensibilisation des élites chercheurs boyomais, pour les stimuler à s’impliquer dans la mise en œuvre de ce projet qui vise à développer la RDC de la base à la hauteur, c’est-à-dire des milieux urbains au milieux ruraux.

Justin Bendesana, coordinateur adjoint de la Coordination pour le Changement de Mentalité (CCM) et animateur de la conférence, a d’entrée de jeu, rappelé que c’est depuis la nuit de temps, que la République démocratique du Congo traverse des moments de crises multidimensionnelles, qui entraînent à ce jour, que 7 congolais sur 10 vivent sous le seuil de la pauvreté.

Le découpage des provinces en 2015, dit-il, a favorisé beaucoup des problèmes notamment la disproportion des richesses entre les provinces. Pour palier à ce problème, précise-t-il, le président de la RDC a initié le PDL-145 pour soulager tant soit peu, la misère criante dans les territoires respectifs de la RDCongo.

Quid du PDL-145T ?

Ce projet vise notamment la réduction des disparités entre les provinces. Ce projet va changer la situation des territoires en renforçant les capacités des parties prenantes, étatiques et non étatiques, à travers la promotion des économies et la réduction de la pauvreté dans les zones rurales et peri rurales. Voilà l’impact qu’a ce projet pour le développement de notre pays.

Par ailleurs, le conférencier du jour a indiqué que le projet de développement local de 145 territoires a d’énormes défis à révéler, qui sont entre et autres la récupération politique du projet par les hommes politiques, ce qui a justifié même l’idée de venir auprès de la crème intellectuelle boyomaise pour la sensibiliser, afin de ne pas se laisser manipuler par les politiques dans le cadre dudit projet.

Si nous nous sommes engagés à venir échanger avec vous, c’est parceque vous êtes des élites. C’est justement pour avoir vos appréciations, afin qu’ensemble, nous conjuguons d’efforts pour que nous arrivions à rejeter la pauvreté qui nous caractérise aujourd’hui dans nos provinces et dans nos territoires.

Cette activité a été solennellement ouverte et close par le professeur Gaspard Bolema, secrétaire académique en charge de la recherche scientifique, qui a représenté le numéro un de l’UNIKIS dans cette cérémonie. Il a ainsi loué l’initiative de Félix Tshisekedi consistant à organiser cette activité pour interpeler les chercheurs et arracher leur engagement dans l’exécution du PDL-145T.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *