28 janvier 2023
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

Nord-Kivu : « Ni la MONUSCO, ni les forces étrangères, ne peuvent sécuriser la RDC… la jeunesse doit intégrer les FARDC » (Me. Baciseze Katwanyi)

« Tout azimut, avec conscience, nous devons sauver la patrie Est du pays, surtout le territoire de Rutshuru au Nord-Nord, contre l’agression rwandaise », tel est le message lancé par maitre Baciseze Katwanyi à la jeunesse de Goma, ce jeudi 15 décembre 2022, depuis Kinshasa, la capitale congolaise.

Dans ce contexte où la partie Est de la République démocratique du Congo est sous l’agression des terroristes du M23 soutenus par Rwanda, Baciseze Katwanyi, cadre de l’AFDC/Nord-Kivu, n’est pas resté sous silence.

Je profite de cette occasion pour rappeler à la jeunesse de Goma et du Nord-Kuvu, l’appel lancé par le président du Sénat, l’honorable Modeste Bahati Lukwebo, invitant la jeunesse à s’enrôler massivement au sein des FARDC pour sauvegarder le territoire, assurer la sécurité du pays.

a-t-il abordé, avant de poursuivre :

Parce que le pays, comme vous le savez, ne peut pas être sécurisé par des forces étrangères. Il ne peut pas être sécurisé par les forces de la MONUSCO, ni par les forces de l’East African Community actuellement, qui est une force passagère et temporaire. Ce message du président du a été davantage conforté par l’appel du Chef de l’Etat, son excellence Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui a lui-même aussi demandé à notre jeunesse de pouvoir s’enrôler massivement au sein des FARDC et de constituer des groupes de vigilance.

Pour Basiceze Katwanyi, il est très important que la jeunesse congolaise en général et celle du Nord-Kuvu en particulier, prenne ce dossier à bras le corps. Parce que, dit-il, c’est l’affaire de notre pays, c’est l’affaire de notre territoire.

Il n’y a personne qui viendra nous sécuriser mieux que nous-mêmes. Enrôlons-nous massivement au sein de notre armée, pour sécuriser nous-mêmes notre territoire, afin de mettre définitivement fin aux aventures du Rwanda.

Pour rappel , le 7 décembre dernier, le Président Félix Antoine Tshisekedi s’est rendu au cendre d’instruction de Kitona en territoire de Moanda au Kongo central, pour s’imprégner des conditions d’hébergement et d’encadrement de nouvelles recrues des FARDC venus de plusieurs coins du pays.

Ricardo OLENGA, Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *