10 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

Nord-Kivu : comment les FARDC ont surpris le M23

Tous les regards sont tournés, ces jours-ci, vers la province du Nord-Kivu, précisément sur la cité de Bunagana, qui était encore, il y’a quelques heures, sous le contrôle des terroristes du M23.

Depuis le début des affrontements entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les terroristes du M23, la province du Nord-Kivu est très agitée. Cette agitation traverse les frontières jusqu’à atteindre les autres provinces du pays, où des mouvements de sensibilisations sont organisés par des citoyens qui descendent dans les rues pour apporter leur soutien à l’armée congolaise et condamner l’agression rwandaise.

Au front, les FARDC n’ont pas non plus croisé les bras. En effet, ce jeudi 16 juin 2022, ces derniers ont repris le contrôle de Bunagana, avec manière.

Les FARDC ont récupéré Bunagaba après des affrontements qui avaient commencé très tôt le matin aujourd’hui. Les FARDC ont réussi à récupérer cette cité frontalière de Bunagana. Et pour l’instant, les Forces armées de la République démocratique du Congo sont en train de faire le ratissage parce que l’ennemi a fui. Les FARDC contrôlent l’intégralité de la cité.

confirme la société civile locale.

C’est après plus de 3 heures d’affrontements, que les Forces armées de la République démocratique du Congo ont mis en débandade les rebelles du M23. Ces derniers ont attaqué l’ennemi très tôt le matin, pour le surprendre et prendre le dessus sur lui.

Alors que quelques rebelles du M23 ont été tués ce matin, d’autres en compagnie de leurs alliés rwandais se sont réfugiés vers le parc des Virunga, certains ont même franchi la frontière du côté de l’Ouganda.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *