28 janvier 2023
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

Massacre des civils à Kishishe : Goma pleure et parle d’un génocide commis par le Rwanda

Réunis hier lundi 05 décembre 2022 au terrain de basket de l’Institut supérieur du commerce/ISC-Goma en mémoire des victimes de Kishishe, Kisharo, Béni, Kwamouth et Rutshuru, les jeunes, adultes et enfants ont répondu présents au deuil collectif lancé par la synergie des mouvements citoyens et de la société civile au Nord-Kivu.

C’était aux alentours de 16h30 jusqu’à 18h30, tel que précisé par les organisateurs de l’événement, ce dernier qui coïncidait avec le dernier jour de deuil national déclaré par le gouvernement congolais depuis le samedi dernier après un bilan de 122 personnes tuées par les rebelles du M23 à Kishishe, dans le groupement de Bambo en territoire de Rutshuru.

Tous vêtus de noir, fleurs et bougies allumées dans les mains, avec plusieurs messages tels que « Rwanda is killing », « MONUSCO dégage », les participants ont exprimé leurs chagrins de condoléances et dénoncé l’agression de la RDC par le Rwanda, ce dernier qui continue à nourrir et appuyer les rebelles du M23, selon la dernière sortie médiatique du Président de la République, Félix Tshisekedi, devant des citoyens congolais.

Par ailleurs, le bilan des victimes continue de s’alourdir selon la société civile de Rutshuru, qui a chiffré que les tribus Hutu, Nande et Hunde, ayant rendu publics les effectifs de leurs membres tués par les rebelles du M23 à Kishishe et s’évalue à 227 victimes dont 16 enfants et de portés disparus depuis quelques jours.

A la fin de levée du deuil collectif, les organisateurs ont exprimé leur sentiment de gratitudes aux différents participants, et ont invité chacun dans la mesure du possible, à ne pas baisser les bras et à continuer à compatir avec les familles touchées. Ils ont par ailleurs encouragé les différentes initiatives de nos FARDC, pour que les crimes contre l’humanité et de génocide puissent cesser.

Innocent MAISHA depuis Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *