26 septembre 2023
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

Lomami : un vent violent emporte une école et plusieurs maisons à Kabinda

Près de 3.000 élèves risquent de ne pas démarrer correctement la nouvelle année scolaire avec la rentrée prévue ce lundi 04 Septembre 2023, suite à un vent qui n’a pas épargné des écoles à Kamende, dans le territoire de Kabinda en province de Lomami.

Selon les informations fournies par les populations locales, ce lundi 28 Août 2023, parmi les différents bâtiments des salles de classes en construction à Kamende dans le cadre du Programme de Développement local de 145 territoires ont été complètement detruits par un vent violent qui a secoué cette cité dans la soirée.

Dans la même soirée, ce même vent dévastateur qui a fragilisé le territoire de Kabinda a fait tomber une vingtaine des maisons en tôle et sont restées sans toitures dans la cité de Kamende.

D’après les témoignages recueillis sur place, l’on signale que parmi les maisons emportées par le vent, se retrouvent le bureau de la Police du commissariat Pool Kamende, une école secondaire dénommée Institut Nsuende qui a perdu son bureau administratif, et une école primaire du nom de Meso Kuishinda.

D’autres dégâts majeurs ont été constatés pour les deux nouveaux bâtiments qui ont bénéficié du projet de développement local de 145 territoires dont six salles de classes construites à l’école primaire Shala Tshibambe de Kamende ont été tous endommagées, alors qu’il ne restait qu’à y poser les charpentes.

Soulignons que plusieurs voix se sont levées pour condamner l’abandon régulier de plusieurs chantiers en construction par le gouvernement provincial, ceci affectant même le suivi technique des travaux.

Pour les habitants de la cité de Kamende en territoire de Kabinda, les actions liées au projet de développement local de 145 territoires est « une blague » dans la même entité. Ces derniers pensent que l’autorité suprême à Kinshasa risque de « manquer de discours » pour encourager les parents et les enfants à se préparer pour la rentrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *