10 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

Kisangani : SNEL, bis repetita !

Mêmes causes, mêmes effets. C’est la situation à la Société nationale d’électricité (SNEL). Comme on pouvait bien s’en douter au vu du manque de courant dans la ville de Kisangani depuis quelques jours, une nouvelle panne a été signalée au niveau de la centrale hydroélectrique de la Tshopo.

Le noir, la population boyomaise en a pris l’habitude, et pas qu’un peu. Il suffit d’avoir un peu de lumière au bout de deux semaines dans les endroits privilégiés de la ville, pour qu’un nouveau délestage s’annonce.

Dans un communiqué de presse publié ce mercredi 27 avril 2022, la SNEL annonce un délestage sévère sur toute l’étendue de la ville de Kisangani, sans préciser, cette fois-ci, le délai de la coupure.

Ce délestage est consécutif à l’arrêt du groupe numéro 2 de la centrale hydroélectrique de la Tshopo, depuis le 23 avril dernier, à la suite d’une panne électronique.

La SNEL indique par ailleurs que la capacité de la centrale hydroélectrique de la Tshopo, avec l’unique groupe numéro 3 qui est en service, est réduite de 12 à 5 MW, suite à la monté du niveau d’eau du fleuve.

Pour rappel, le dernier délestage de la SNEL date du 30 mars, causé par l’arrêt du groupe numéro 3, qui est aujourd’hui le seul groupe en service.

administrator
Journaliste ▶️Twitter : @EmeryKabongoM ▶️Facebook : @EmKabongo ▶️Instagram : @emery_kabongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *