6 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

Journée mondiale sans tabac : quand la cigarette t’empêche d’acheter une parcelle… un ancien fumeur témoigne

La journée internationale sans tabac est célébrée le 31 mai de chaque l’année. C’est une journée qui vise à mettre l’accent sur le rôle décisif joué par les professionnels de santé dans la lutte contre la consommation du tabac. Pour cette année, cette journée est célébrée sous le thème « Le tabac, une menace pour notre environnement. »

Ce mardi 31 mai 2022, la rédaction de Kaba Lisolo a été à la rencontre de monsieur Augustin Lifenya, ancien fumeur (ayant fumé pendant plus de 20 ans), qui s’est confié à cœur ouvert sur la consommation de tabac. Voici son témoignage :

Pourquoi arrêter de fumer ?

Du haut de sa soixantaine, monsieur Augustin Lifenya a été lucide, au moment d’évoquer les raisons pour lesquelles il faut tourner le dos au tabac, ce, se basant sur son expérience personnelle.

Moi personnellement j’ai arrêté de consommer le tabac pour trois raisons principales : La première c’est parce le tabac détruit les organes respiratoires. Dans mes recherches un médecin m’a confié que le tabac peut détruire le poumon ou encore la foie, au-delà de ça il nous expose à des différentes maladies telle que la tuberculose car par solidarité, les fumeurs peuvent se transférer la cigarette en ignorant que certains d’entre eux peuvent contacter des maladies transmissibles. Deuxièmement, il crée une dépendance je fumais plus de vingt cigarettes par jour et quand j’ai fait la comptabilité du nombre de fardes des cigarettes que j’ai consommées pendant vingt ans, je me suis rendu compte que j’ai perdu mon argent inutilement, car j’aurais même acheté une parcelle et me construire une maison.

a-t-il confié, avant de poursuivre :

Et enfin c’est la parole de Dieu qui m’a aidé d’arrêter avec le tabac, car il est écrit dans la Bible dans 1 corinthiens 6 verset 19 ‘Le corps est le temple du Seigneur’, nous devons l’entretenir et on ne peut pas le détruire avec des impuretés.

Un message à la jeunesse

Après tout ce qu’il a vécu et subi, celui qui aura fumé pendant deux décennies ne veut pas que les jeunes suivent son exemple :

En tant que parent et ancien fumeur, je demande aux jeunes de ne pas se livrer à cette pratique. La consommation du tabac crée parfois une dépendance qui pourrait vous pousser au vol. Moi par exemple, lorsque je n’avais pas d’argent pour m’acheter une cigarette, je fouillais même les poches de mes pantalons pour inhaler ne fut ce que les déchets de cigarettes qui s’y retrouvaient. Voyez un peu le niveau que j’avais atteint.

Sachez qu’à Kisangani aucune activité n’a été organisée en marge de la journée mondiale sans tabac.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *