27 mars 2023
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

Guerre dans l’Est : les FARDC prennent d’assaut les zones occupées par le M23

Dans le territoire de Masisi en province du Nord-Kivu, les affrontements entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les rebelles du M23/RDF continuent et s’intensifient depuis plusieurs jours, après la tenue du mini-sommet d’Addis-Abeba sur la sécurité dans l’Est de la RDC, notamment entre les Chefs d’Etats des pays membres de l’EAC. Ce mini sommet qui a appelé pourtant le cessez-le-feu immédiat des hostilités.

Depuis ce lundi 20 février 2023, les FARDC ont intensifié les combats sur les zones occupées par les rebelles notamment à Kausa, Ruvunda, Rumeneti et Kitchanga, puis aux alentours de Sake à 22 kilomètres de Goma. Des détonations en armes lourdes sont même entendues dans la ville de Goma notamment des bombardements aériens.

Le matin de ce jeudi 23 février 2023, la société civile de Mushaki a alerté sur la mort de deux motards dans la ferme de Bunyole à l’ouest de Mushaki, qui transportaient des vivres et boissons vers les villages de Kadirisha-Rubare dans le Masisi. Les causes n’ont pas été déterminées car tués par balles. Les populations locales ne fréquentent plus le chemin menant vers Bunyole depuis mardi.

Des sources sur les lignes de fronts contactées par la rédaction Kaba Lisolo, notamment le colonel Bahati alias Kimonyo se trouvant dans le village Ruvunda avec d’autres éléments de FARDC, à quelques kilomètres de Mushaki, indiquent que depuis le matin de ce jeudi 23 février 2023, les hostilités se déroulent sur la colline de Rutobotobo, celle-ci abritant le camping des rebelles et que les FARDC ont attaqué leurs (M23) positions situées dans un milieu appelé Tingitira à Ruvunda.

Contrairement à ce que plusieurs informations affirment, la cité de Mushaki, les villages Kausa et Murambi, une partie de Ruvunda sont contrôlés par les forces loyalistes. Les populations ayant peur font des mouvements de déplacements vers Sake, Minova et d’autres rejoignent la ville de Goma.

Innocent MAISHA MAHAMBA, Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *