Kisangani : BCBG fait appel à l’éveil patriotique et la conscience collective

Le 30 juin demeure une date historique pour la RDC, une journée de réflexion pour tous les congolais. C’est dans cette optique que l’association sans but lucratif Bon Citoyen, Bon Gouvernant (BCBG), par l’entremise de son coordinateur national, Trésor Botamba, n’a pas loupé l’occasion pour lancer ce vendredi 1er juillet 2022, un message au peuple congolais.

62 ans d’indépendance, beaucoup des choses n’ont pas marché, a alerté cette organisation. L’on continue de remarquer la mauvaise gestion de la chose publique par les autorités, la passivité des jeunes et de la population congolaise. Afin de promouvoir le développement durable en RDC, le BCBG interpelle les autorités politiques, les jeunes et la population générale du pays.

Pour améliorer la gestion de la chose publique, toutes les autorités du pays doivent être conscientes de ce qu’elles sont entrain de faire, car quand on parle de la gestion de la chose publique, on voit la prévention. 62 ans après d’indépendance, il y a toujours des problèmes sécuritaires, d’emplois, de la bonne gouvernance et tant d’autres.

a déploré Trésor Botamba, avant d’ajouter :

Lumumba est un exemple excellent de la bonne gestion de la chose publique, c’est quelqu’un qui voulait le bien-être de tous les congolais. J’appelle toutes les autorités à imiter ce héros national afin qu’elles arrivent à bien gouverner le pays, parce-que la chose publique n’est pas à confondre à la chose individuelle.

précise-t-il.

La jeunesse étant « l’aujourd’hui » du pays et son avenir, il est impérieux que celle-ci se réveille de son sommeil vécu depuis la nuit de temps. Elle doit se lever pour le développement de son pays, la RDC.

Aux jeunes, nous demandons de se réveiller. Aujourd’hui, nous parlons de l’indépendance parce-qu’il y a eu un jeune, au nom de Lumumba, qui s’est donné, qui a donné sa vie sans peur pour que ce pays sois libéré de nos colonisateurs.

a fait savoir le coordinateur de la BCBG.

A en croire Trésor Botamba, la jeunesse est une force, une motivation, malheureusement ces qualités ne sont pas exploitées par les jeunes d’aujourd’hui, regrette-t-il. Etant donné que les aînés ne vont pas donner facilement aux jeunes l’occasion de gérer ce pays comme un cadeau sur un plateau, le coordinateur de Bon Citoyen, Bon Gouvernant, a invité les jeunes à se frayer leur propre chemin afin de participer eux aussi à gestion la chose publique.

Face au tribalisme, l’association Bon Citoyen, Bon Gouvernant demande à la population congolaise de ne pas adhérer aux discours tribaux et à la discrimination, parce que cela donne la force à ceux qui veulent nous balkaniser ce pays.

Si chaque congolais prend conscience que nous sommes un peuple grand et que nous appartenons à un grand pays qui est la RDC, nous allons demeurer forts.

a conclu Trésor Botamba.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :